Série Les Mélodînes

De fleurs et de printemps

Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal

De fleurs et de printemps, voici ce dont les jeunes chanteurs de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal s’inspirent cette année pour vous charmer. À vous de succomber!

Biographies


Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal

L’Atelier lyrique est une résidence d’artistes bilingues pour chanteurs, pianistes (chefs de chant) et metteurs en scène d’opéra canadiens en émergence. C’est un tremplin professionnel offrant une solide formation en art lyrique et des expériences scéniques. Le programme vise à outiller adéquatement ses artistes en résidence sélectionnés en fonction de leur potentiel de carrière, pour toutes les disciplines reliées à leur profession : technique vocale, interprétation musicale, jeu scénique, mouvement, diction lyrique, santé, préparation mentale à la performance, promotion, fiscalité, image professionnelle, etc.

Depuis plus de 35 ans, l’Atelier lyrique fournit une relève de qualité aux scènes nationales et internationales d’opéra, non seulement dans le volet interprétation, mais aussi dans ceux de la gestion des arts de la scène et de la pédagogie. Le mandat de l’Atelier lyrique est d’offrir des stages professionnels à de jeunes artistes lyriques canadiens avec comme objectif de former une relève de qualité pour l’opéra.

Les artistes en résidence sont sélectionnés via un processus d’auditions nationales à Montréal, Toronto et Vancouver (entre 10 et 12 artistes sélectionnés parmi plus de 150 candidats). La formation s’étale sur deux ans à temps plein (à raison de 35 h/semaine) et vise principalement des diplômés de premier ou deuxième cycle universitaire, âgés de 18 à 35 ans, en tout début de carrière.

Spencer Britten, ténor

Spencer Britten, ténor – Colombie-Britannique (Vancouver)

Spencer Britten est titulaire d’une maîtrise en opéra de l’Université de la Colombie-Britannique. En 2018-2019, en plus de tenir les rôles de Doughboy, du chien Basket et du modèle vivant dans Twenty-Seven (Atelier lyrique), il danse et interprète le rôle de Gee-tar dans West Side Story (The Atlanta Opera), puis incarne Peter Quint dans The Turn of the Screw (Orchestre de l’Agora) et Dorvil dans La scala di seta (Orchestre symphonique de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent). Il est également soliste dans la Messe en ré majeur de Dvořák et Rejoice in the Lamb de Britten (Chœur Métropolitain) et dans Soirée à l’opérette (Orchestre symphonique de Longueuil). En 2019-2020, il chante Léon dans The Ghosts of Versailles (Glimmerglass Festival et l’Opéra Royal de Versailles), Triquet dans Eugène Onéguine (Opéra de Montréal), Un prisonnier dans Fidelio (Opéra de Montréal et Orchestre Métropolitain) et Peppe dans Rita (Sinfonia de Lanaudière).

Suivez Spencer à @spencerbritten et spencerbritten.com

Spencer Britten est généreusement parrainé par Sigrid Chatel.

Matthew Dalen, ténor

Matthew Dalen, ténor – Alberta (Grande Prairie)

Matthew Dalen est diplômé du Programme pour jeunes artistes Yalunda M. Faris de l’Opéra de Vancouver et un lauréat des Jeunes Ambassadeurs lyriques. Il a interprété plusieurs rôles en tant que jeune artiste pour l’Opera Theatre de Saint Louis et l’Opera de l’Université de Toronto. La critique louange sa performance dans le rôle-titre de la primeur nord-américaine de Fierabras de Schubert (Théâtre d’opérette de Toronto). En 2019-2020, il joue le rôle de Boras dans Rigoletto de Verdi (Opéra d’Edmonton), fait ses débuts à l’Opéra de Montréal en tant que Premier Soldat dans La Flûte enchantée et étudie les rôles de Lensky dans Eugène Onéguine, d’Eduardo dans Lucia di Lammermoor et de Tamino dans La Flûte enchantée (tous trois à l’Opéra de Montréal).

Brenden Friesen, basse

Brenden Friesen, basse – Saskatchewan (Langham)

La basse Brenden Friesen détient une maîtrise en musique (section opéra) de l’Université de Toronto. Selon le magazine Opera Canada, « il a conquis les publics grâce à la résonance puissante de son timbre, à sa diction exceptionnelle, à sa grande présence comique sur scène et à sa formidable interprétation du texte. » Ses interprétations les plus récentes incluent ses débuts à l’Opéra de Montréal dans les rôles du Comte Ceprano dans Rigoletto de Verdi, et d’Ernest Hemingway lors de la première canadienne de Twenty-Seven de Ricky Ian Gordon (Atelier lyrique). En 2019-2020, il interprète le rôle de Truffaldin dans Ariadne auf Naxos (Highlands Opera Studio) et celui de Zaretski dans Eugène Onéguine (Opéra de Montréal).

Brenden Friesen est généreusement parrainé par Colleen et Mirko Wicha.

Holly Kroeker, pianiste

Holly Kroeker, pianiste – Alberta (Grande Prairie)

Holly Kroeker détient une maîtrise en Accompagnement au Piano de l’Université de Toronto et un baccalauréat en Piano de l’Université de l’Alberta. En 2017-2018, elle est membre du Programme pour jeunes artistes Yulanda M. Faris à l’Opéra de Vancouver. En 2018-2019, elle est la piano assistante répétitrice pour A Broadway Evening (Aramusique) et Twenty-Seven (Atelier lyrique). Elle est également la pianiste de l’orchestre de chambre pour The Turn of the Screw (Orchestre de l’Agora) et joue le continuo pour La Scala di seta (Orchestre symphonique de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent). En 2019-2020, à l’Opéra de Montréal, Holly œuvre comme pianiste de répétition dans La Flûte enchantée et, comme assistante répétitrice, dans Eugène Onéguine et Lucia di Lammermoor

Holly Kroeker est généreusement parrainée par F. Ann Birks.

Jean-Philippe Mc Clish, baryton-basse

Jean-Philippe Mc Clish, baryton-basse – Québec (Québec)

Jean-Philippe McClish détient une maîtrise de l’École de musique Schulich de l’Université McGill. Il a interprété le rôle de Don Alfonso dans Così fan tutte (Opéra de l’Université de Montréal) en plus de chanter, à l’École de musique Schulich, Raimondo dans Lucia di Lammermoor, Il Re dans Ariodante et Készakállú dans Le château de Barbe-Bleue. Comme soliste, il chante le Messie de Handel (Ensemble Sinfonia), La petite messe solennelle de Rossini (Choeur polyphonique de Rimouski), Carmina Burana de Carl Orff (Kingston Symphony), le Requiem de Brahms (Orchestre symphonique de Lévis), et le Requiem de Mozart (Orchestre symphonique de Trois-Rivières).  Avec l’Opéra de Montréal en 2019-2020, il interprète les rôles du Capitaine dans Eugène Onéguine, du Prisonnier 2 dans Fidelio et du Garde armé dans La Flûte enchantée.

Suivez-le sur Instagram : instagram.com/mcclish.jp

Andrea Núñez, soprano

Andrea Núñez, soprano Ontario (Markham)

Andrea Núñez détient une maîtrise en musique (section opéra) de l’Université de Toronto. Elle a aussi fait partie du programme pour jeunes artistes du Santa Fe Opera et de l’Opera Theatre of Saint Louis. En 2018-2019, elle fait ses débuts à l’Opéra de Montréal dans les rôles du Page dans Rigoletto, de Woglinde dans Das Rheingold et d’Alice B. Toklas dans Twenty-Seven (Atelier lyrique). Elle incarne aussi la Gouvernante dans The Turn of the Screw (Orchestre de l’Agora) et Giulia dans La scala di seta (Orchestre symphonique de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent). En 2019-2020, elle étudie, à l’Opéra de Montréal, le rôle de Lucia dans Lucia di Lammermoor et chante la Première dame dans La Flûte enchantée.

Suivez Andrea à ancnunez.wixsite.com/andrea-nunez-soprano ou @andienunez

Andrea Núñez est généreusement parrainée par Emmelle et Alvin Segal.

Elizabeth Polese, soprano

Elizabeth Polese, soprano – Ontario (Toronto)

Participante au prestigieux Tanglewood Music Festival en été 2018, Elizabeth Polese est titulaire d’une maîtrise en chant de l’Université de Toronto. À l’Opéra de Montréal en 2018-2019, elle chante la Comtesse Ceprano dans Rigoletto et Alice B. Toklas dans Twenty-Seven (Atelier lyrique). Elle incarne aussi Miss Jessel dans The Turn of the Screw (Orchestre de l’Agora). Elle est soliste dans la Soirée Broadway (Aramusique), avec le Chœur Métropolitain dans la Messe en ré majeur de Dvořák et dans Rejoice in the Lamb de Britten, ainsi que dans le spectacle Soirée à l’opérette (Orchestre symphonique de Longueuil) et Opéras! (Orchestre symphonique de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent). En 2019-2020 avec l’Opéra de Montréal, Elizabeth étudie les rôles de Marzelline dans Fidelio, d’Agnès dans Written on Skin et de Pamina dans La flûte enchantée. Elle chante aussi le rôle de Papagena dans La Flûte enchantée (Opéra de Montréal) et le rôle-titre dans Rita (Sinfonia de Lanaudière).

Suivez Elizabeth à @bethsingsongs ou elizabethpolese.ca 

Elizabeth Polese est généreusement parrainée par Sue Wehner.

Frances Thielmann, pianiste

Frances Thielmann, pianiste – Colombie-Britannique (Vancouver)

Frances Thielmann vient de terminer sa maîtrise en Accompagnement au piano à l’Université de Toronto et détient un baccalauréat en interprétation piano avec distinction de l’Université de Victoria. En 2018, elle est sélectionnée pour prendre part à la Toronto Summer Music Academy, où elle travaille avec Julius Drake et Christoph Prégardien. Frances a exploré un vaste répertoire au sein d’autres prestigieux programmes tels que le Vancouver International Institute, l’Académie Orford Musique, la Franz Shubert Institute, la Stratford Vocal Academy, l’Opera NUOVA, le Toronto Summer Music et le St. Andrews Opera Workshop. Elle passe l’été 2019 à St. Andrews comme stagiaire chef de chant, et se joint à l’Atelier lyrique en tant que stagiaire chef de chant et pianiste pour la saison 2019-2020.

Informations


Salle Claude-Léveillée | Place des Arts

175 Rue Sainte-Catherine, Montréal, QC H2X 1Y9

Jeudi 19 mars 2020, 12h10
Tarif billet simple

13$

* La tarification, les artistes, le répertoire, les dates et les heures des concerts peuvent être modifiés sans préavis.

Acheter
Abonnement

Programme


À venir

Extraits


À venir

Série Les Mélodînes

Voir les concerts Mélodînes

Brochure et dépliants

Brochure saison 19-20
Dépliant mélodînes
Dépliant Pierre-Rolland