Série Les Récitals

Gerald Finley et Jean-Yves Thibaudet

Une rencontre prestigieuse

Le canadien Gerald Finley, l’un des plus grands barytons, est un interprète d’une rare sensibilité. En compagnie de Jean-Yves Thibaudet, pianiste de réputation internationale, il présente un programme axé autour de la mélodie, art dont il est passé maître. Des poétiques Amours du poète de Schumann aux audacieuses Histoires naturelles de Ravel, savourez le talent de ces deux éminents artistes.

Biographies


Gerald Finley, baryton

Depuis son triomphe en 1998 au 11e Concours International Tchaïkovski, Denis Matsuev est devenu un virtuose dans la plus grande tradition pianistique russe et s’est rapidement imposé comme l’un des pianistes les plus en vue de sa génération.

Orchestre national de Belgique, orchestre suisse romande, orchestre symphonique de Lucerne, orchestres des festivals de Verbier et Budapest, Maggio Musicale Fiorentino, symphonie NHK, ainsi que l’orchestre de chambre européen. Il est constamment réengagé avec les orchestres russes légendaires tels que l’Orchestre philharmonique de Saint-Pétersbourg, le Mariinsky Orchestra et le Russian National Orchestra.

Denis donne des récitals aux États-Unis à Boston, Washington et New York au Carnegie Hall (série Keyboard Virtuosos), à Londres au Royal Festival Hall (série Piano International), Madrid à l’Auditorio Nacional de Musica, Amsterdam à Concertgebouw (série Master Pianists) et Moscou (la grande salle du Conservatoire de Moscou).

Denis Matsuev apparaît régulièrement avec les chefs d’orchestre les plus distingués sur une scène aujourd’hui, dont Valery Gergiev, Yuri Temirkanov, Mariss Jansons, Zubin Mehta, Ricardo Chailly, Christian Thielemann, Kurt Masur, Lorin Maazel, Paavo Jarvi, Antonio Pappano, Charles Dutoit, Alain Gilbert , Leonard Slatkin, Myung-Whun Chung, Semyon Bychkov, Iván Fischer, Adam Fisher, Gianandrea Noseda, Jukka-Pekka Saraste, Manfred Honeck, James Conlon, Vladimir Spivakov, Mikhail Pletnev, Vladimir Fedoseyev, Yury Bashmet, Alexander Sladkovsky, Kristian Jarvi et autres.

M. Matsuev est un invité fréquent de festivals de musique de renommée mondiale tels que Verbier Festival et Lucerne Music Festival en Suisse, BBC Proms et Edinburgh International Festival en Grande-Bretagne, Schleswig-Holstein, Rheingau, Festspielhaus Baden-Baden en Allemagne, Les Chorégies d ‘ Orange et Festival de la Rogue d’Anthéron en France, Ravinia et le Hollywood Bowl aux États-Unis, Festival Chopin en Pologne, Festival Maggio Musicale Fiorentino et Mito en Italie, Festival Montreux en Suisse, Festival Enescu en Roumanie, Festival Mer Baltique en Suède et Stars of the White Nights Festival en Russie.

Pendant 11 années consécutives, Denis Matsuev présente sa série originale au Conservatoire de la Grande Salle du Moscou «Denis Matsuev invite…». De nombreux orchestres célèbres, chefs d’orchestre éminents, solistes exceptionnels y ont participé.

En 2010, à Avery Fisher Hall, le New York Philharmonic a donné le 15 000e concert de l’orchestre – un nombre inégalé par aucun autre orchestre. Denis Matsuev était l’un des principaux solistes de ce concert marquant sans précédent, dirigé par Maestro Valery Gergiev, et très apprécié des critiques de musique.

Pendant de nombreuses années, Denis Matsuev a dirigé de nombreux festivals musicaux et projets éducatifs qui ont renforcé son rôle de personnalité publique de premier plan. Depuis 2004, il organise «Stars on Baikal» à Irkoutsk, en Sibérie (en 2009, il a reçu le titre de citoyen d’honneur d’Irkoutsk) et depuis 2005, il est directeur artistique du festival de musique «Crescendo» (une série d’événements). dans des villes internationales telles que Moscou, Saint-Pétersbourg, Ekaterinbourg, Tel Aviv, Kaliningrad, Paris et New York). En 2010, il est devenu directeur artistique du Festival de musique d’Annecy à Annecy, en France, dans le but de rapprocher les cultures musicales russe et française. En 2012, Denis Matsuev est devenu le directeur artistique du festival et concours international I «Astana Piano Passion» ainsi que le directeur artistique du festival et concours international «Sberbank DEBUT» à Kiev en 2013. En 2016 Denis Matsuev en tant que directeur artistique du concours et président du comité d’organisation a lancé un nouveau concours pour jeunes pianistes à Moscou – Concours de piano à queue. En outre, M. Matsuev est le président de la fondation caritative russe «Nouveaux noms» qui découvre et soutient des enfants talentueux et aide à développer l’éducation musicale dans les régions de sa Russie natale. Plus de 10 000 enfants ont reçu des subventions monétaires et / ou la possibilité de se produire au stade professionnel. En 2016, Denis Matsuev, en tant que directeur artistique du concours et président du comité d’organisation, a lancé un nouveau concours pour jeunes pianistes à Moscou – Concours de piano à queue. En outre, M. Matsuev est le président de la fondation caritative russe «Nouveaux noms» qui découvre et soutient des enfants talentueux et aide à développer l’éducation musicale dans les régions de sa Russie natale. Plus de 10 000 enfants ont reçu des subventions monétaires et / ou la possibilité de se produire au stade professionnel. En 2016, Denis Matsuev, en tant que directeur artistique du concours et président du comité d’organisation, a lancé un nouveau concours pour jeunes pianistes à Moscou – Concours de piano à queue. En outre, M. Matsuev est le président de la fondation caritative russe «Nouveaux noms» qui découvre et soutient des enfants talentueux et aide à développer l’éducation musicale dans les régions de sa Russie natale. Plus de 10 000 enfants ont reçu des subventions monétaires et / ou la possibilité de se produire au stade professionnel.

En 2007, le Sceau rouge de RCA a publié «Unknown Rachmaninoff» avec M. Matsuev. L’enregistrement a reçu de fortes critiques positives louant son exécution et sa créativité. Son récital au Carnegie Hall en novembre 2007 a été enregistré et publié en 2009 sous la forme d’un album intitulé «Denis Matsuev – Concert au Carnegie Hall». précis comme on pourrait jamais espérer entendre. « 

Les sorties du label Mariinsky incluent le concerto n ° 3 de Rachmaninov, les concertos n ° 1, n ° 2 de Shostakovich et le cinquième de Schedrin avec Valery Gergiev et l’orchestre Mariinsky dans la célèbre salle de concert Mariinsky. Parmi les nombreuses récompenses décernées figure la cote cinq étoiles du BBC Music Magazine. Norman Lebrecht a écrit: «Ni l’un ni l’autre n’est un véhicule virtuose et, à part le compositeur, aucun pianiste n’a marqué de façon décisive ces œuvres comme les siennes. Denis Matsuev, un Sibérien qui s’est fait connaître à Rachmaninov est peut-être le premier à s’en approcher ».

En avril 2013, Denis Matsuev présentait le disque (RCA Red Seal) avec le Concerto pour piano n ° 2 de S. Rachmaninov et Rhapsody in Blue de G. Gershwin, accompagné du New York Philharmonic sous la direction de son directeur musical Alan Gilbert.

En septembre 2013, le label LSO Live sort un nouveau disque avec Denis Matsuev et LSO sous la direction de Valery Gergiev interprétant Symphonia Concertante de K. Szymanowski.

Gramophone a choisi l’enregistrement de Denis Matsuev des Tchaikovsky Concerti n ° 1 et 2 comme enregistrement du mois d’avril 2014.

«Tchaikovsky No 1 de Matsuev est passionnant, le drame de l’œuvre est passionnant à l’avant-plan – un nouveau« repère personnel », dit Jeremy Nicholas. C’est à vous de décider, bien sûr, mais écoutez-le. »Gramophone (UK)

En 2018, Mariinsky Label a sorti un disque avec le disque de deux concertos pour piano légendaires – le concerto pour piano # 2 de S.Prokofiev et le concerto pour piano # 2 de S.Rachmaninoff, interprétés par Denis Matsuev et l’orchestre du Théâtre Mariinsky sous la direction de Valery Gergiev.

En 2019 Mariinsky Label présente l’enregistrement du concerto pour piano №4 de SV Rachmaninov avec Denis Matsuev, Mariinsky Orchestra et Valery Gergiev. Et par conséquent, la boîte de disques avec tous les concertos de Rachmaninov sera publiée.

Depuis de nombreuses années, Denis Matsuev collabore avec la Fondation Sergei Rachmaninov, créée par Alexander Rachmaninov, le petit-fils du compositeur. M. Matsuev a été choisi par la Fondation pour interpréter et enregistrer les pièces inconnues de Rachmaninov sur le piano du compositeur à la maison Rachmaninov «Villa Senar» à Lucerne. Plus tard, il est devenu le directeur artistique de la Fondation.

En 2021, Denis Matsuev devient directeur artistique du nouveau concours Rachmaninov de Moscou avec trois nominations: pianiste, compositeur et chef d’orchestre.

Denis Matsuev est lauréat du prestigieux «Prix de Chostakovitch» en musique ainsi que du Prix d’État de la Fédération de Russie en littérature et en arts. Il est également «Artiste populaire de Russie». Denis Matsuev a été nommé professeur honoraire de l’Université d’État de Moscou. Il est membre du Conseil présidentiel de la culture et des arts, artiste émérite de Russie et a dirigé le Conseil public du ministère de la Culture de la Fédération de Russie.

En février 2014, Denis Matsuev a reçu l’honneur de se produire lors de la cérémonie de clôture officielle des XXIIes Jeux olympiques d’hiver à Sotchi et la même année, l’UNESCO a désigné Denis Matsuev comme ambassadeur de bonne volonté de l’UNESCO.

En 2016, Denis Matsuev a été nommé ambassadeur de la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018.

Denis Matsuev a reçu l’Ordre d’honneur de l’État.

Et en 2017, il a reçu le prix du gouvernement de la Russie dans le domaine de la culture pour son festival international de musique à Irkoutsk «Stars on the Baikal».

En tant qu’ambassadeur de la Coupe du Monde de la FIFA, Russie, Denis a organisé le concert unique avec la participation de Valery Gergiev, Anna Netrebko, Placido Domingo et d’autres stars de la musique classique sur la Place Rouge à Moscou le 13 juin 2018.

En 2019, Denis Matsuev a reçu la médaille d’or Lev Nikolaev pour sa contribution significative à l’éducation et à la vulgarisation de la science et de la culture.

Denis Matsuev était président du jury du XVIe Concours international Tchaïkovski dans la catégorie piano.

Cette saison, M. Matsuev se produit avec l’Orchestre Leipzig Gewandhaus et l’Orchestre philharmonique de Saint-Pétersbourg avec Yuri Temirkanov, avec l’Orchestre philharmonique de New York, l’Orchestre philharmonique de Munich, les orchestres Mariinsky sous la baguette de Maestro Gergiev, l’Orchestre symphonique de Chicago avec Leonard Sladkin, l’Orchestre philharmonique d’Israël avec Zubin Mehta , Staatskapella Dresden and Christian Thielemann, Vienna and Berlin Philharmonic Orchestras under baton of Mariss Jansons, London Symphony orchestra under baton of Gianandrea Noseda, La Scala Orchestra and Lucerne Festival Orchestra with Riccardo Chailly, Montreal Symphony Orchestra with Kent Nagano, the Orchestra of the Teatro di San Carlo avec Neeme Jarvi.

Il donne des récitals au Carnegie Hall, Chicago Symphony Center, Maison symphonique de Montréal, Koerner Hall à Toronto, Victoria Hall à Genève, Vienne Konzerthaus et Musikverein, Gewandhaus à Leipzig, Auditorio Nacional de Música à Madrid, Conservatoire G. Verdi à Turin, Tonhalle à Zurich, Concertgebouw à Amsterdam, Théâtre des Champs-Élysées à Paris, Elbphilharmonie à Hambourg, Gasteig à Munich, Accademia Filarmonica Romana à Rome, Conservatorio di Musica « Giuseppe Verdi » à Milan et Flagey à Bruxelles.

Denis Matsuev participe à des festivals de musique internationaux tels que le festival Ravinia, le festival Verbier, le festival Lucerne, le festival Pâques de Salzbourg, le festival d’Aix-en-Provence, le festival La Roque d’Anthéron, le festival Stresa et le festival de musique de Bucarest.

Jean-Yves Thibaudet, piano

Pendant plus de trois décennies, Jean-Yves Thibaudet s’est produit dans le monde entier, a enregistré plus de 50 albums et s’est bâti une réputation comme l’un des meilleurs pianistes d’aujourd’hui. Il joue une gamme de répertoire solo, de chambre et orchestral – de Beethoven à Liszt, Grieg et Saint-Saëns; à Khachaturian et Gershwin, et à Qigang Chen et James MacMillan. Dès le début de sa carrière, il se passionne pour la musique au-delà du répertoire standard, du jazz à l’opéra, qu’il transcrit lui-même pour jouer au piano. Ses amitiés professionnelles profondes sillonnent le monde et ont conduit à des collaborations spontanées et fructueuses dans le cinéma, la mode et les arts visuels.

En 2019-2020, Thibaudet renouvelle de nombreux partenariats musicaux de longue date. En tant qu’artiste en résidence du St. Louis Symphony, il joue une paire de concerts d’ouverture de saison dirigés par un ami de longue date et collaborateur Stéphane Denève, revenant pour une programmation supplémentaire plus tard dans la saison. Il visite également un programme de Schumann, Fauré, Debussy et Enescu avec Midori, suivi des sonates complètes pour piano et violon de Beethoven. Thibaudet donne la première mondiale du concerto Tango Manos d’Aaron Zigman pour piano et orchestre avec l’Orchestre philharmonique de Chine, et continue de le jouer avec l’Orchestre Philharmonique de Radio France et l’Orchestre symphonique de San Francisco. Zigman a composé la partition de Wakefield de Robin Swicord, dont Thibaudet était le soliste; c’était la première fois que le compositeur autorisait un pianiste autre que lui à jouer son œuvre cinématographique.

Interprète reconnu de la musique française, Thibaudet interprète des œuvres de Ravel, Saint-Saëns, Connesson et Debussy à travers le monde; En tant que l’un des premiers interprètes de Turangalîla-Symphonie de Messiaen , Thibaudet joue la pièce dans sa ville natale en tant qu’artiste en résidence de l’Orchestre National de Lyon, avec la chef Susanna Mälkki. Il apporte également sa passion pour Gershwin cette saison, en exécutant le Concerto pour piano en fa majeur à Lyon ainsi qu’à Houston, Los Angeles, Boston, New York, Naples, Tokyo et au Bad Kissinger Sommer Festival, où il est Artiste en résidence.

Il exprime également sa passion pour l’éducation et la promotion de jeunes talents musicaux en tant que tout premier artiste en résidence à la Colburn School de Los Angeles, où il a élu domicile. L’école a prolongé la résidence pour une période supplémentaire de trois ans et a annoncé les bourses Jean-Yves Thibaudet pour fournir une aide aux étudiants de l’Académie de musique, que Thibaudet sélectionnera pour les prix au mérite, quel que soit leur choix d’instrument.

Le catalogue d’enregistrement de Thibaudet a reçu deux nominations aux Grammy Awards, le Preis der Deutschen Schallplattenkritik, le Diapason d’Or, le Choc du Monde de la Musique, le prix Edison et les prix Gramophone. En 2017, il sort avec grand succès Age of Anxiety de Bernstein avec le Baltimore Symphony Orchestra et Marin Alsop, avec qui il a précédemment enregistré Gershwin, mettant en vedette de grandes orchestrations de jazz band de Rhapsody in Blue , des variations sur «I Got Rhythm» et le Concerto en fa En 2016, à l’occasion du 150e anniversaire de la naissance d’Erik Satie, Decca a sorti un coffret de la musique de piano solo complète de Satie interprétée par Thibaudet – l’un des plus grands champions des œuvres du compositeur. Sur son enregistrement nominé aux Grammy Awards Saint-Saëns, Piano Concerti n ° 2 & 5, sorti en 2007, il est rejoint par Charles Dutoit et l’Orchestre de la Suisse Romande. Aria – Opera Without Words de Thibaudet , sorti la même année, propose des transcriptions aria, dont certaines sont propres à Thibaudet. Ses autres enregistrements incluent les albums de jazz Reflections on Duke: Jean-Yves Thibaudet Plays the Music of Duke Ellington et Conversations With Bill Evans .

Thibaudet a également eu un impact sur les mondes de la mode, du cinéma et de la philanthropie. En plus de la partition de Zigman pour Wakefield , Thibaudet a été soliste dans les partitions primées de Dario Marianelli pour les films Atonement (qui a remporté un Oscar du meilleur score original) et Pride and Prejudice , et a enregistré la bande originale d’Alexandre Desplat pour le film Extremely Loud & Incredibly de 2012 Fermez . Il a fait une apparition dans le film de Bruce Beresford sur Alma Mahler, Bride of the Wind , et son jeu est présenté partout. En 2004, il a été président de la prestigieuse vente aux enchères caritative Hospices de Beaune. Sa garde-robe de concert est conçue par Dame Vivienne Westwood.

Jean-Yves Thibaudet est né à Lyon, en France, où il a commencé ses études de piano à cinq ans et a fait sa première apparition publique à sept ans. À douze ans, il entre au Conservatoire de Paris pour étudier avec Aldo Ciccolini et Lucette Descaves, amie et collaboratrice de Ravel. À quinze ans, il remporte le Premier Prix du Conservatoire et, trois ans plus tard, les Auditions des jeunes artistes de concert à New York. Parmi ses nombreuses distinctions, citons la Victoire d’Honneur, un prix décerné pour toute une carrière et la plus haute distinction décernée par les Victoires de la musique de France. En 2010, le Hollywood Bowl a rendu hommage à Thibaudet pour ses réalisations musicales en l’introduisant dans son Hall of Fame. Ancien Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres, Thibaudet a reçu le titre d’Officier du Ministère de la Culture en 2012.

Informations


Maison symphonique de Montréal

1600 Rue Saint-Urbain, Montréal, QC H2X 0S1

Vendredi 20 mars 2020, 20h
Tarif billet simple

À partir de 46$ *

* La tarification, les artistes, le répertoire, les dates et les heures des concerts peuvent être modifiés sans préavis.

Acheter
Abonnement

Programme


Schumann, Dichterliebe (Les amours du poète), op. 48
Ravel, Histoires naturelles
Mélodies
de Fauré

Extraits


À venir

Série Les Récitals

Voir les Récitals

Brochure et dépliants

Brochure saison 19-20
Dépliant mélodînes
Dépliant Pierre-Rolland